L’escalier escamotable : le partenaire idéal pour accéder au grenier

Faites vous-même votre devis en ligne d'escalier modulaire spécial accès réduit modulaire
Commencez par choisir un modèle d'escalier laissez-vous guider !

Parmi les escaliers existant sur le marché figure l’escalier escamotable. Il se démarque par rapport aux autres car il n’est pas prévu pour le même type d’usage. Voici ce qu’il faut savoir à son sujet : son utilisation, ses atouts, son prix.

Le principe des escaliers escamotables

Il s’agit d’équipements nécessitant peu de place. Ils relient le sol au plafond et viennent se replier une fois que vous avez accédé aux combles au grenier ou pour accéder sur un toit. Les escaliers escamotables sont conçus pour entrer dans de petites ouvertures, généralement pour faciliter l’accès à la trappe d’une pièce en hauteur.

Tout comme l'escalier de meunier, ils figurent parmi les escaliers secondaires car ils ne demeurent pas figés dans l’espace et restent à usage moindre par rapport aux modèles classiques ancrés dans la maison. Ils constituent un choix plus sécurisant par rapport à l’échelle.

La structure d’un escalier escamotable

Il se compose de marches et de montants qui, associées à un caisson viennent enchâsser la trémie. On retrouve différents modèles d’escaliers escamotables :

  • les escaliers pliants : ceux-ci se déplient pour relier le plafond au sol ;
  • les modèles télescopiques (habituellement conçus en aluminium) : ils sont dotés d’un mécanisme d’extension qui revêt la forme d’un accordéon ;
  • les escaliers coulissants (faits d’aluminium ou de bois) : ceux-ci fonctionnent en segments que l’on fait glisser jusqu’au sol.

Pourquoi installer un escalier escamotable ?

Cet équipement s’avère idéal pour les lieux que vous fréquentez peu. Il est le meilleur allié pour accéder, sans passer par l’échelle classique, au grenier ou aux combles de votre maison, par exemple. Ce sont des endroits où, en général, on accède via une trappe mais cela reste des lieux à usage marginal. Aussi, les escaliers escamotables sont privilégiés en fonction de l’utilisation de la pièce située en hauteur.

En effet, si vous envisagez de remplir votre grenier de meubles volumineux, l’escalier escamotable ne constitue pas un bon choix. Cela reste un équipement secondaire et la place requise pour pénétrer dans les combles demeure insuffisante. De plus, même si ses marches sont solides, le poids toléré tourne en général autour de 150 kg.

Cet équipement permet de libérer la place au sol et disparait du champ visuel. Il doit cependant rester à usage occasionnel.

Les recommandations autour de l’escalier escamotable

1) Son montage

Concernant le montage : mieux vaut être un bon bricoleur pour bien mettre en place la trappe et le caisson. Le principal enjeu demeure de bien vous assurer que l’isolation de la trappe sera efficace. Pour cela, regardez le matériau qui la compose et le revêtement prévu. Vous risquez des déperditions de chaleur si vous avez choisi un escalier à bas prix.

2) Prix d’un escalier escamotable

Il varie en fonction des matériaux qui le composent. Aussi, tout va dépendre de ses spécificités : escalier en bois, en aluminium, ou en acier ? Isolation de la trappe ? Nombre de marches ? Composition du caisson ? Modèle télescopique, coulissant ou pliant ? À manœuvre manuelle ou électrique à télécommande ?

Le mieux pour avoir une idée précise du prix de l’escalier escamotable reste de demander un devis sur cette gamme de produits. Sur Orion Menuiseries, vous pouvez ainsi obtenir un tarif en ligne en remplissant les informations demandées.

3) La question de la sécurité

Les jeunes enfants doivent éviter d’emprunter cet équipement ; en effet, il est prévu pour les adultes de par sa largeur moindre et l’absence de rampe sur les côtés (dans la plupart des modèles). La sécurité demeure donc compromise pour les enfants en bas-âge.

Découvrez nos modèles d’escaliers escamotables et n’hésitez pas à nous contacter pour toute question au 05 56 83 83 65.