Quelle protection pour portail électrique

En France et dans toute l’Europe, la pose d’un portail motorisée est soumise aux exigences de la norme européenne EN 13241-1. Celle-ci impose des directives aux constructeurs mais aussi aux particuliers. Pour l'installation de votre portail à ouverture automatique, voici les principaux critères de sécurité à prendre à compte.

Les exigences de la norme EN 13241-1

Conformément à cette norme européenne, tous les matériaux que vous utiliserez doivent porter la marque CE. Cette mention prouve que l’ensemble du matériel répond aux exigences de la norme. Lors de la mise en place, des tests devront également être effectués par un professionnel. Ce dernier devra s’assurer que le système d’automatisme ne présente aucun risque d’écrasement, de cisaillement, de pincement et/ou de coincement. Pour réaliser ces tests, le spécialiste a l’obligation de se munir d’outillages spécialisés et certifiés. En fonction des résultats obtenus, il pourra contraindre ou non les propriétaires à installer tel ou tel accessoire de sécurité.

La réponse à la question « comment alimenter un portail électrique ? » conduit parfois à l’achat de quelques accessoires de sécurité. En effet, selon le modèle et le lieu d'installation de de votre portail, de sa position, du niveau de sécurité recherché... il est possible d’installer :

  • des cellules photoélectriques afin de détecter la présence d’un individu ou d’un objet sur la trajectoire de la porte
  • un feu clignotant qui signale les mouvements de la porte (ouverture et fermeture). Ce feu se révèle particulièrement utile lorsque le portail donne sur une rue bondée.
  • une batterie de secours à l'intérieur qui assurera l’alimentation en énergie en cas de coupure ou de panne du secteur.
  • un miroir pour faciliter les manœuvres la nuit ou dans les lieux sans visibilité.
  • un dispositif d’éclairage pour éclairer et délimiter la zone de débattement
  • un disjoncteur pour alimentation portail : différents types sont proposés par les fabricants. Pour déterminer celui qui convient le mieux à vos installations, consultez notre billet sur « quel disjoncteur pour moteur portail électrique choisir ? »

Quels sont les documents indispensables ?

En tant que propriétaire d’une maison équipée de porte motorisée, vous avez l’obligation de disposer de documents qui attestent le bon fonctionnement de vos installations électriques. Il s’agit notamment du certificat d’essais, du certificat CE et du carnet d’entretien (maintenu à jour). Conformément à la norme européenne, chaque document doit être paraphé par un responsable reconnu des autorités.

En somme, la protection de portail doit répondre aux exigences de la norme européenne EN 132411. Celle-ci stipule que les matériaux utilisés doivent porter la marque CE et des tests doivent être réalisés par un professionnel afin de s’assurer que le dispositif est sans danger. Pour une meilleure sécurité, la pose d’accessoires tels que le relais pour ouverture de portail est toujours envisageable.