Fonctionnement du moteur d'un portail

Le portail est la première installation que l’on voit dans une maison, alors autant le choisir avec soin ! S’il doit être esthétique pour ne pas dépareiller devant l’habitation, son utilisation se doit également d'être simplifiée. Et pour cela, rien ne vaut un fonctionnement à automatisme que vous pourrez activer à distance. Quelles sont les différentes motorisations pour portail coulissant ou battant, quelle alimentation pour portail électrique choisir, et tout simplement comment fonctionne un système électrique, Orion Menuiseries vous dit tout.

Moteur électrique sur un portail coulissant

Quelle motorisation choisir

Intéressons-nous tout d’abord à la motorisation du portail coulissant. Deux sortes de moteurs existent, celui qui suit un rail et le modèle suspendu. Le premier permet de commander l’ouverture et la fermeture de la menuiserie grâce à un moteur situé sur un rail et il est parfaitement adapté à un portail de grande dimension ou très pesant. Dans le cas d'un automatisme autoportant, le portail se déplace le long d’une crémaillère sans toucher le sol. S’agissant du portail à battant, il peut se doter de 5 types de motorisations différentes, à vérins, à bras, à roue, enterré, ou intégré au portail. La première motorisation se destine à un portail solide, composé d’aluminium car une pression importante est exercée au niveau des gonds. La seconde est la plus utilisée, elle fonctionne grâce à des bras fixés sur chacun des vantaux et qui vont reproduire le mouvement humain lorsque le portail est en action. Il nécessite une arrivée de 220 volts.

La troisième convient parfaitement pour les terrains difficile, notamment ceux en pente, elle fait partie des moins chers de la gamme et s’installe très facilement, sans recourir à l’aide d’un professionnel. Le moteur nécessite un faible voltage, de 12 ou 24 volts. La quatrième est plutôt onéreuse car vous devrez entreprendre des travaux importants. Nous recommandons donc de la poser essentiellement sur des menuiseries neuves. Elle est enterrée au pied de chaque vantail et demeure invisible. La dernière est la plus simple à installer, elle est directement fixée sur le portail, vous n’avez qu’à poser celui-ci, le relier à une arrivée de courant de 220 volts et le tour est joué !

Quelles fonctionnalités supplémentaires peuvent être mises en place

Afin de parer à toutes les situations certaines fonctionnalités sont parfois installées sur les moteur des portails. Par exemple, la détection automatique d’obstacle : pour garantir la securité des biens et des personnes, le coulissement de la menuiserie s’interrompt lorsqu’un obstacle se présente sur sa trajectoire. Vous pouvez également programmer une fermeture automatique après un laps de temps que vous définissez vous-même. L’ouverture peut n’être que partielle pour laisser passer un piéton ou un vélo.

Enfin, une sécurité contre les effractions bloque le mouvement forcé de la menuiserie pour empêcher les personnes mal intentionnées de rentrer dans l’habitation. Si vous avez d’autres questions, notamment sur l’ouverture du portail sans télécommande ou sur le câblage du moteur du portail coulissant, demandez-nous !