Fenêtre toit fixe

Vous avez envie d'un puits de lumière ou au moins d'une source supplémentaire de luminosité ? L'une des meilleures solutions consiste à installer une fenêtre de toit ou bien au-dessus d'une porte. Ces éléments souvent sous-estimés apporteront à votre bâtiment un vrai supplément. Ces installations, destinées à être peu ouvertes, doivent au demeurant être bien isolées, aussi bien sur le plan thermique que phonique : là se joue la question de la composition du produit et du type d'ouverture préférable pour l'endroit, l'utilisation faite de l'ouverture et vos priorités.

Les techniques pour installer une fenêtre de toit fixe

Faire un comparatif fenêtres pvc, bois et alu

Pour choisir votre nouvelle ouverture, également pour remplacer une ancienne devenue obsolète, il vous faudra étudier un grand nombre de paramètres. Dans ce contexte, se référer à des comparatifs de fenêtres PVC déjà réalisés ou élaborer vous-même un comparatif dans lequel apparaitront tous les élements cruciaux vous sera d'une grande aide. Bien entendu, vos priorités ne sont pas les mêmes s'il s'agit d'une ouverture percée sur un mur intérieur, ou si elle donne sur l'extérieur. Penses à bien étudier de près les questions thermiques et phoniques, au moment de votre choix de matériaux et de modèles.

Certains modèles sont plus résistants à l'eau, alors que d'autres ont un effet d'isolation phonique plus pertinent. Parmi les critères, vient aussi celui de l'entretien. Avant d'installer, posez-vous par exemple la question de comment nettoyer des fenêtres. La réponse n'est pas la même selon les matières et les genres d'ouvertures ; l'alu demande par exemple beaucoup plus d'entretien que le pvc. Ces données vous permettront de mieux imaginer votre installation.

La mise en oeuvre de votre projet

Pour installer votre ouverture, il faut bien avoir à l'esprit toutes les techniques possibles selon la sorte de surface où elle viendra s'intégrer. Une fenêtre au nu extérieur sera par exemple plus adaptée à certains types d'isolation.

D'autres paramètres sont aussi à prendre en compte dans le cas d'une fenêtre de rénovation par exemple : l'état des murs, sont-ils de niveau, dans quel axe vais-je place mon ouverture... La taille et le système d'ouverture sera plus ou moins bien adapté selon le cas. En tous les cas, il vaut mieux faire son choix en rapport avec les données concrètes que dans l'absolu.

De même pour une fenêtre entre deux pièces il existe des modèles très fins adaptés à ce type de travaux, surtout que les contraintes ne sont pas les mêmes (intempéries, UV).

Idem pour une pose insérée dans la toiture : choisissez votre modèle, sa taille, son mode d'ouverture, en fonction de la dimension qui est souhaitable, de la hauteur sous toit, etc. Choisissez aussi le matériau de votre ouverture en fonction du matériau de construction utilisé pour votre cloison ou votre toit.