Dépêchez vous
Promo de Noël
-20%
sur toutes les gammes
Offre valable jusqu'au 31 décembre

Poser une fenêtre en tunnel

La pose de fenêtre en tunnel consiste à installer la menuiserie dans l’épaisseur du mur et non appliquée sur le mur comme cela est le cas pour une pose en applique. La pose de fenêtre en tunnel était très commune il y a quelques années, puis elle a été remplacée par la pose en applique. Toutefois elle revient au-devant de la scène avec les maisons ossature bois, ou bien dans les réhabilitations de maisons anciennes avec des murs très épais. Voici plusieirs conseils pour réussir la pose d'une fenêtre.

Pour poser une fenêtre en tunnel, commencez par vous équiper des outils et du nécessaire de pose. Pour une petite fenêtre, vous pouvez faire la pose tout seul, mais à partir d'une fenêtre 2 vantaux nous vous conseillons de vous faire aider. Ce sera plus pratique pour manoeuvrer le châssis, vous aurez moins de risque de vous blesser ou d'abîmer la menuiserie. Les grandes portes-fenêtres peuvent être très lourdes, alors prévoyez du renfort !

Faites vous aider pour déplacer les fenêtres lors de la pose

Commencez par nettoyer la maçonnerie, enlevez la poussière, contrôlez le niveau et l'aplomb. Si besoin, faites des reprises de maçonnerie. N'oubliez pas que la qualité de la pose et un bon fonctionnement de votre menuiserie dépendent aussi de la qualité du support.

Ouvrez et retirez les ouvrants de la nouvelle menuiserie. Ne retirez pas encore les cales de transport à l’intérieur du dormant.

Présentez le dormant dans l'ouverture. Il doit s'encastrer sans forcer. Au besoin retouchez l'ouverture, qui conditionnera le bon fonctionnement du châssis.

Présentez le dormant dans l'ouverture

Une fois que le dormant rentre parfaitement dans l'ouverture, remettez un coup de balayette sur le mur, appliquez un joint mousse "compribande" et gros cordon de silicone sur la partie basse. Mettez-en un peu plus dans les angles et faites remonter de 20 centimètres sur les côtés. Vous faites ainsi une étanchéité parfaite de la partie basse.

Présentez le dormant dans l'ouverture en l'inclinant, le poser sur le cordon de silicone sans faire glisser. Ainsi le silicone est bien écrasé, constituant une barrière efficace.

Vérifiez le niveau et l’aplomb, caler si besoin.

Vous pouvez alors fixer définitivement le dormant au support. Pour une fixation dans une ossature bois, vissez à travers le dormant au niveau des paumelles et en haut. Pour une fixation dans un mur en pierre vous pouvez au choix percer le dormant comme pour une maison OSB et utiliser des chevilles dans la pierre. Vous pouvez aussi sceller des pattes de fixation qui sont vissées derrière le dormant.

Fixation définitive de la fenêtre dans le mur

Ne jamais percer la traverse basse, vous risqueriez des infiltrations d’eau et le seul moyen sera de remplacer la menuiserie !

Contrôlez les diagonales du cadre afin de vérifier l'équerrage.

Remontez les ouvrants sur le dormant comme vous l’avez trouvé à la livraison. Enlevez les cales de transport, vissez la poignée et testez le bon fonctionnement de la menuiserie.

Maintenant que la fenêtre est posée et qu’elle fonctionne, il faut réaliser l'étanchéité autour de la fenêtre.

Côté intérieur de la pièce, enfoncez un joint mousse "combribande" entre le mur et le dormant, pour une étanchéité à l'air.

Côté extérieur faire un cordon de silicone entre le mur et le dormant qui assurera une étanchéité à l'eau.

Passons maintenant à la finition intérieure.

  • Soit votre menuiserie est posée au milieu de l'épaisseur du mur. Vous faites alors comme pour l'extérieur, un cordon de silicone tout autour du dormant pour une bonne étanchéité.
  • Soit votre menuiserie est posée affleurante au mur intérieur. Dans ce cas nous vous conseillons d'opter pour les couvre-joints, qui vont venir recouvrir la jonction entre le mur et le dormant.

Voilà, votre fenêtre en tunnel est posée ! Les menuiseries PVC sont livrées avec un film de protection sur les ouvrants et les dormants. Conservez ce film afin de la protéger contre les éventuels chocs jusqu’à la fin du chantier.