Dépêchez vous
Promo de Noël
-20%
sur toutes les gammes
Offre valable jusqu'au 31 décembre

La pose d'une fenêtre en feuillure

La pose en feuillure est très courante dans les maisons anciennes avec des murs épais, et c'est la solution idéale pour le remplacement total d'une vieille fenêtre par une nouvelle. Le dormant de la fenêtre est posé dans la feuillure du mur. D’où le nom « pose en feuillure ». La fenêtre est alors nécessairement fabriquée sur mesure car elle doit s'adapter à la dimension de l'ouverture et de la feuillure existante.

Pour bien poser une fenêtre, équipez-vous des outils et du nécessaire pour poser une menuiserie. Nous vous conseillons d’être deux pour poser une fenêtre, surtout dans les grandes dimensions.

Commencez par retirer les anciens ouvrants et démonter le dormant. N’hésitez pas à découper le dormant en morceaux pour plus de facilité. Découpez les pattes de scellement à l'aide d'une meuleuse. Nettoyez la feuillure et le tableau avec une balayette, enlevez un maximum de poussière. Plus le support sera propre et mieux le silicone adhèrera !

Examinez la feuillure, et éventuellement faites des reprises de maçonnerie si nécessaire.

Dépose des anciennes fenêtres et ajustement des feuillures

Retirez les ouvrants de votre nouvelle fenêtre, mais surtout ne pas retirer les cales noires de transport (elles sont à l'intérieur de la feuillure du dormant). Vous ne les retirerez qu'une fois la fenêtre complètement posée. Présentez le dormant de la fenêtre dans la feuillure (le dormant seul est plus facile à manipuler et moins lourd que la fenêtre complète). Le dormant doit rentrer sans forcer et se caler bien au fond. S’il touche la feuillure, vous pouvez l’agrandir un peu avec une meuleuse. Retirez tout ce qui gêne pour le bon positionnement de la menuiserie, sans oublier de nettoyer la poussière occasionnée.

La qualité de la maçonnerie détermine le bon fonctionnement ultérieur de votre menuiserie. Apportez la plus grande attention à sa préparation. Il est une idée reçue que les anciens construisaient bien. Ce n’est pas toujours vrai et il n’est pas rare de voir dans des vieilles maisons en pierres des fenêtres qui sont ni de niveau, ni d’aplomb. Ne faites pas la même erreur, et posez votre fenêtre correctement, même si cela vous demande un peu plus de travail pour adapter les murs à la nouvelle fenêtre !

Vérifiez le niveau de la pièce d'appui maçonnée et présentez le cadre de la nouvelle fenêtre, en le posant sur le point le plus haut. Sur le côté opposé, mettre une cale afin d'obtenir un niveau parfait du nouveau dormant.

Une fois passée l’épreuve de la pose à blanc, retirez le dormant et faites à nouveau la poussière.

Sur la partie basse de l’ouverture, appliquez un joint mousse "compribande" et un cordon de silicone. Faites un bon cordon de mastic en prenant soin de bien remplir les petits trous de la pierre. Forcez un peu dans les angles et faites remonter le cordon silicone et le joint mousse dans la feuillure à gauche et à droite sur 20 centimètres de haut, car c’est un endroit sensible aux infiltrations d’eau. Sur le reste du pourtour de la fenêtre (à gauche, à droite et en haut), appliquez un joint mousse "compribande" pour parfaite étanchéité à l’air.

Présentez à nouveau le dormant en évitant de le faire glisser sur le silicone. Posez le dormant légèrement incliné vers vous, à l’endroit où il devrait être, puis relevez-le. Ainsi le silicone va bien s'écraser et faire corps entre la pierre et la traverse basse, assurant une étanchéité à l'eau parfaite. Vérifiez le niveau, l’aplomb, ainsi que les diagonales du cadre car il faut qu'il soit bien d'équerre.

Pour la fixation deux possibilités. Soit vous fixez le dormant avec des pattes de fixation à sceller dans le mur qui sont vissées derrière le dormant. Soit une fixation vissée par l’intérieur du dormant comme en pose rénovation ou la pose en tunnel. Dans ce dernier cas, percez le dormant au niveau des paumelles et au milieu de la traverse haute. Revérifiez les niveaux, car le dormant peut avoir bougé durant le perçage. Utilisez des chevilles adaptées, calez si nécessaire et vissez l’ensemble en vérifiant l’équerrage et l’aplomb.

Ne percez jamais la traverse basse, vous risqueriez des infiltrations d’eau et le seul moyen sera de remplacer la menuiserie !

Exemple de fenêtre PVC posée en feuillure

Remontez les ouvrants sur le dormant comme vous les avez trouvés à la livraison de la menuiserie. Attention à ne pas mélanger les ouvrants avec une autre fenêtre dans le cas où il y en aurait plusieurs avec des dimensions proches. Installez la poignée, enlevez les cales de transport qui se trouvent à l'intérieur de la feuillure du dormant. Votre fenêtre doit maintenant pouvoir s’ouvrir et se fermer sans forcer. Si vous sentez que quelque chose frotte, vérifiez s’il ne reste pas une cale de transport que vous auriez oubliée d’enlever.

Lorsque la poignée est en position ouverte, il est normal que les ouvrants ne restent pas plaqués au dormant. Ils s’ouvrent car ils sont « poussés » par les différents joints qui assurent l'étanchéité à l’air et à l’eau entre le dormant et l’ouvrant.

Maintenant que la fenêtre est posée et qu’elle fonctionne, il faut réaliser la finition.

Côté extérieur, réalisez un joint silicone tout le tour de la fenêtre. Vous pouvez utiliser un silicone de couleur pour l’adapter à votre façade. Attention, le silicone ne se peint pas, la peinture n’adhère pas dessus ! Lissez le joint avec le doigt préalablement trempé dans de l'eau savonneuse.

Pose de fenêtres RAL 7016 en feuillure dans maison pierre

Côté intérieur, plusieurs situations se présentent.

Les maisons très anciennes ont des fenêtres en embrasure, c’est une ouverture évasée vers l’intérieur faite sur toute l’épaisseur du mur. La fenêtre vient se loger au fond de l’embrasure. Si les murs sont recouverts par la suite de plaques de plâtre, la plaque va venir en butée contre le bord du dormant de la fenêtre. Attention à ne pas venir trop près des paumelles avec votre plaque de plâtre, pour ne pas gêner l’ouverture de votre fenêtre. Prévoyez 2 centimètres entre le mur et le dormant pour l’épaisseur de la plaque de plâtre et de la colle. Préférez une plaque de plâtre hydrofuge pour une résistance accrue. Pour parfaire la finition, faites un petit joint acrylique tout le tour.

Si vous conservez les pierres apparentes sur l’embrasure, faites une finition avec le même mortier de jointage, et éventuellement faites un petit joint silicone couleur pierre tout le tour de la fenêtre.

Finition intérieure pour une fenêtre posée en feuillure

L’autre situation, est lorsque le mur est plat, avec simplement un trou pour la fenêtre et sa feuillure. Cette dernière est posée « à fleur du mur intérieur ». Vous pouvez parfaire la finition en prévoyant un couvre-joint lors de la commande de la fenêtre. Suivant les profils, le couvre-joint est directement intégré au dormant, ou il est livré séparé et se clipse sur le dormant.

Votre installation de fenêtre posée en feuillure est complètement terminée ! Pensez à retirer les éventuels films plastiques de protection sur les ouvrants de votre fenêtre et un petit nettoyage sur le vitrage !